La musique au service de la poésie arabe contemporaine chez Abbey Road Institute Paris / Omega

Erick Auguste m’initiait, il y a peu de temps, à la magie et l’élégance des mots de Mahmoud Darwich et de Badr Châker AS-SAYYÂB. Erick avait décidé de mettre en lumière ces deux poètes arabes contemporains à travers son projet « Paroles Passagères ». Il s’est donc entouré de trois musiciens qui composent et « performent » des climats sur mesure pour ces textes puissants.

Les élèves de la promotion la plus avancée d’Abbey Road Institute Paris et moi, avons eu le plaisir d’enregistrer quelques uns de ces textes, la semaine dernière.

Des micros d’exception….

Pour une voix d’exception….

Un vrai « gros miking » de batterie comme nous aimions les faire dans ces grandes pièces qui sonnent!

Des musiciens concentrés

Et une écoute attentive du résultat!

Séance de cordes chez Abbey Road Institute Paris / Omega

Quel bonheur de refaire une petite séance de cordes avec mes amis, Lundi dernier au studio de Suresnes.

Lundi dernier, le 6 mars, j’initiais nos étudiants les plus avancés à une session de cordes dans le studio A. Bien sûr, ce fût l’occasion pour moi de retrouver mes vieux complices, Christophe GUIOT (Violon) et Jean-Philippe AUDIN (Violoncelle), mais aussi de découvrir David NAULIN (Violon) et Jean-Michel LENERT (alto). Un section de choc, que ce quatuor qui s’est livré avec gentillesse et compétence au jeu de la pédagogie!! Elles me manquent ces séances d’ensemble autrefois si nombreuses!!

J’ai pu démontrer le naturel de l’arbre Decca à nos étudiants.

Bien sûr… rigueur et mesures étaient au rendez-vous pour placer correctement le Decca-Tree!!

Mais il sonne ce plateau!!

 

Préparation de pistes Part 9 – La diaphonie et les ensembles

Reprenons notre interminable liste de petits problèmes à solutionner… avant de mixer, bien sûr! Aujourd’hui, voyons la diaphonie acoustique ou « repisse » (moche comme nom, vous ne trouvez pas ?) Il s agit de la quantité de son qui arrive au micro sans lui être destinée ! Un enregistrement de batterie est, par définition, envahi de «repisse» et il faut faire le son d’un élément en tenant compte d’autres capteurs qui reçoivent une quantité non négligeable de cet élément ! Un enregistrement classique est un gigantesque empilage de micros qui « repissent » les uns dans les autres. Faute de pouvoir l’éviter, il faut s’assurer de compatibilité et de la relative mise en phase des capteurs afin qu’ils ne se « contredisent pas » . Nous reviendrons plus longuement sur cette notion qui ne peut se survoler en quelques lignes mais grossièrement, deux facteurs sont à prendre en compte. La distance qui sépare deux micros captant la même source, (cela se traduit en « temps »)  et l’affaiblissement de la source parasite qui lui aussi, est conditionné par la distance mais aussi par la directivité, la nature ou la sensibilité des capteurs eux-mêmes!

drums-miking

Dans cet exemple de « miking » d’une Batterie, il est facile de comprendre que le son du tom basse va « arriver » à des instants divers et variés aux différents capteurs. Si le micro de HH, (en T5) est le plus éloigné – et donc également le plus « retardé » -, il recevra également le son le plus atténué. La diaphonie sera négligeable, dans ce cas!

decalage-mics-grosse-caisseLes deux micros de grosse caisse (In et Out), vont ainsi capter la matière à deux moments différents. Dans ce cas, soit on décide de faire un son de la somme de ces deux signaux et il faut « faire avec » leurs décalages de phase, soit on les spécialise un peu chacun d’entre eux dans le spectre afin d’éviter les juxtaposition hasardeuses, soit encore… 

mise-en-phase-2-mics-gcaissegrosse-caisse

On les recale: on les remet en phase… A essayer, en tout cas! Vous observerez qu’en jouant sur le paramètre temps de l’une des pistes, vous obtenez toutes sortes de couleurs sonores. 

Pour finir avec ce cas compliqué que constitue la batterie, au mixage, seul le suivi et le découpage de certaines pistes sont réellement efficaces. Travail de fourmi! Je garde un souvenir ému des toms que nous traitions avec noise gates et expanders dans les années 80, (surtout avec les outils de l’époque!) Le remède était pire que le mal! Il faut en fait s’efforcer de faire le son des éléments d’une batterie, tous capteurs ouverts… Faire en sorte que les micros servent « d’ambiances » les uns aux autres pour ensuite effectuer ce fameux et indispensable suivi!

L’autre réel moyen de parer à ce genre de difficultés à la prise est d’utiliser des capteurs d’ensemble tels que des couples ou arbres et se fixer une limite de niveaux possibles pour les éventuels appoints, (20 ou 15 dB en dessous du couple principal représentent en général une bonne moyenne). Dans le cas d’une batterie jazz, par exemple, je m’efforcerai de la capter avec un couple ORTF et un micro de grosse caisse! Le couple aura le mérite de situer parfaitement l’instrument dans le champs stéréo et les appoints ainsi contrôlés ne déstabiliseront pas l’image.

Bien sûr, si on parle d’un orchestre, un ensemble de paravents, l’isolation dans des cabines séparées minimiseront ce phénomène L’arme absolue ? L’enregistrement individuel : difficile de demander à un batteur de jouer ses éléments l’uns après les autres et… encore plus difficile à appliquer dans le cas d un orchestre symphonique !

Dans les ensembles également, moins il y a de micros, mieux ça sonne!

L’acoustique du studio de Remi Hiblot à Laon

J’ai souhaité faire une petite pause dans mes articles pédagogiques afin de vous parler d’une réalisation acoustique que je viens de terminer pour le studio d’un ami, en Picardie!

Fin 2015, Rémi Hiblot, très bon batteur et musicien, me demandait de m’intéresser à l’acoustique du sous-sol de sa maison; il souhaitait en faire son studio. Un peu plus qu’une installation domestique!… Plutôt plus près du « project studio » pouvant accueillir des projets sérieux et ambitieux. Les deniers étaient comptés et l’endroit possédait une isolation acoustique assez faible et une configuration difficile.

1ère visite du lieu Brut en Novembre 2015 avec mesures et études modales à la clé!!

novembre-2015-lo

Rémi avait suivi une formation de mixage chez moi et nous avions vraiment sympathisé. Il m’avait confié quelques masterings dans l’intervalle et je pouvais prolonger un peu les moments de transmission. Plusieurs de ses mixes présentaient des qualités évidentes mais aussi… quelques défauts récurrents. Il travaillait en nomade dans des lieux très différents aux acoustiques variables et peu maitrisées. Ce poste de design acoustique était donc primordial pour lui! Il a fallu commencer en isolant les ouvertures de plafond qui donnaient sur la rue, se battre contre une humidité récurrente et toutes sortes de douceurs!

Encore une fois, l’enveloppe budgétaire était plus que serrée, mais Rémi est un bon bricoleur et il est bien entouré! J’ai donc décidé d’effectuer les mesures, de faire l’étude, de lui livrer les plans et de le laisser travailler en le pilotant à distance. C’est la toute première fois que je ne contrôle pas un chantier acoustique en cours de réalisation. Bien sûr, je recevais de temps à autres quelques photos, une demande de précision sur un de mes plans…

Hier, 21 septembre, nous avions rendez-vous pour venir refaire les mesures du lieu acoustiquement bouclé et pour régler l’égalisation. Rémi a très bien travaillé! Son lieu respire la santé sonore. J’ai diffusé toute une série de signaux de calages, de plages sonores à travers mon système HD sur Audirvana et un DAC portable. Du coup, j’ai même complètement redécouvert les petites Genelec 1030 (que pour ma part, j’ai toujours préféré aux 1031 pourtant beaucoup plus répandues). Quelle récompense, lorsqu’une pièce qui présente de réelles difficultés de base, comme celle-ci, se transforme en un lieu d’écoute privilégié! Le sweet spot est très étendu et permet d’accueillir au moins trois auditeurs dans de bonnes conditions. La réverbération du lieu est mesurée et homogène et la dispersion est exemplaire!! ça, c’est top!

Panoramique à l’entrée de la caverne!

img_4092-tr-lo

Rémi se sert de la partie « entrante » de son lieu comme plateau de prise. L’alternance de pierre, de surfaces réfléchissantes, de diffuseurs et de gros bass traps, permet de créer de mini-volumes aux identités variables. La batterie du maitre les lieux sonne comme jamais. Prêt pour accueillir de beaux albums.

Cabine intégrée

img_4095-lo

Voilà, je suis content pour mon ami, plutôt fier de ma réalisation et… après avoir terminé la réalisation d’une quatrième cabine en cours, (je vous en perlerai bientôt!), je pense à me fabriquer ma propre acoustique!! L’histoire des cordonniers qui sont toujours le plus mal chaussés, quoi!!

Organiser sa session – part 2

Portrait Tete from KR

Voir plus pour mieux entendre
Ne vous êtes-vous jamais dit que rien ne ressemble plus à une fenêtre de logiciel audio qu’un… score d’orchestre ? Vous savez cette immense partition qui se lit aussi bien verticalement qu’horizontalement et dont le chef d’orchestre a besoin pour se repérer dans l’oeuvre puisqu’elle reprend l’ensemble des instruments dans un déroulement chronologique !
Que penseriez-vous d’une telle partition dans laquelle les lignes mélodiques, les bois par exemple, se trouveraient situées sous les percussions ou les contrebasses ? Les pupitres de cordes disséminés aux quatre points cardinaux et où les repères temporels ne seraient pas clairement établis ? Euh… où est-ce qu’on reprend le refrain, déjà ? Non, la matière que vous allez traiter doit vous apparaître clairement, structurée, et doit être compréhensible sans effort. Si votre écran est petit, il faut qu’en un clic vous soyez à même de déployer ou replier les pistes d’une même famille.
Leur visualisation d’ensemble suffit à vous situer dans le défilement du projet mais vous devez également pouvoir aller chercher les détails d’une mesure de caisse claire si vous en avez besoin ! Pensez donc à enregistrer des niveaux de zoom accessibles afin de « switcher » très rapidement d’une vue d’ensemble à une piste unique, par exemple.
Si vos écrans sont larges et multiples, offrez-vous le luxe de garder votre console virtuelle ouverte alors que l’arrangement défile bien sagement sur une autre page. Encore mieux, si quelques plug-ins majeurs restent visibles vous pourrez les ajuster à tout moment… Les réglages d’une reverb principale seront ainsi optimisés facilement alors que le mix progresse. Si l’ensemble des logiciels audio ont aujourd’hui beaucoup progressé, tous ne se valent pas en termes de visibilité et d’ergonomie. En revanche, si votre choix s’est porté depuis un certain temps sur l’un d’entre eux, vous vous serez probablement familiarisé avec ses qualités et ses défauts. Vous les aurez peut-être reconnus sur les écrans des vidéos associées à cet article, Samplitude et son grand frère Sequoia sont les logiciels que j’utilise habituellement. Nous reviendrons sur les nombreuses qualités de ces audio-sequencers méconnus en France mais je peux déjà vous dire qu’en termes d’affichage entre autres, ils sont incroyablement novateurs.

Le fait de pouvoir afficher une piste stéréo (figure 1) sous forme d’une somme graphique – comme une piste mono – vous fait gagner… deux fois plus de place (figure 2).

Fig 1  Affichage traditionnel Stéréo complète

fig1 Fig 1 Affichage traditionnel Stéréo complète

fig 2  Formes d’onde en somme graphique mono. 2 fois plus d’informations!

fig 2 Formes d’onde en somme mono. 2 fois plus d’informations

Le fait de ne visualiser que la partie haute de la courbe presque symétrique… encore deux fois plus ! (figure 3)

fig 3  Demi-formes d’ondes et somme mono. 4 fois plus de densité d’affichage!

Fig 3 Demi-formes d’ondes et somme mono. 4 fois plus de densité d’affichage

Vous voici donc, à résolution égale avec… quatre fois plus d’informations graphiques que dans un affichage traditionnel.

Ajoutez à cela l’indication spectrale que donnent les « comparisonic colors » (figure 4) – segments de durée variable qui fournissent une indication sur le contenu spectral d’un son, plus c’est sombre, plus c’est grave et inversement… – et vous voilà capables de « dérusher » les applaudissements d’un enregistrement live de deux heures en 3 minutes… inégalable et addictif!

Fig 4 Comparisonic Colors

Fig 4 Comparisonic Colors
Pour ceux qui ne « s’y feraient pas », sur la version actuelle, la 13e du nom, on peut basculer, d’une simple touche, entre quatre modes d’affichages entièrement paramétrables !

Lors de notre prochain rendez-vous, nous parlerons du contenu du projet lui-même…

Ma 2ème vie chez « Abbey Road Institute Paris »

 

 

457103_334315189951110_1694742092_o_Low

Et voilà… Me voici à nouveau au cœur de ma  ‘nouvelle-ancienne’ demeure… ma résidence secondaire, en quelque sorte… Abbey Road Institute Paris est donc hébergé par l’équipe du studio Oméga et vous me retrouverez de temps à autres en direct de l’une de nos cabines afin de « parler son » ou « audio-production », bien entendu. La proposition était irrésistible: je suis chargé d’y dispenser les cours sur les matières qui me parlent le plus telles que les enregistrements acoustiques (y compris grosses formations et orchestre), production , mixage, « savoir être » et psychologie du studio! Bien entendu, le théâtre des opérations sera souvent le magnifique studio A qui figure depuis longtemps dans le top 5 de mes studios favoris!

2015-10-29 17.13.22_Very Low

J’ai quasiment habité ce studio durant plusieurs années. Les lieux et les équipes me sont donc très familiers !! Une petite confidence ? Si les gens d’Abbey Road m’avaient consulté sur le choix du studio auquel adosser leur antenne française … j’aurais probablement commencé par leur suggérer Oméga. Le lieu vibre merveilleusement bien, il offre un rapport confort-performance et acoustique d’exception et il est plein à ras-bord de très bon matériel… à commencer par le magnifique paquebot qui trône souvent sur les photos génériques de cette cabine !

Bien sûr, pour ceux qui se posent la question, mon équipe et moi restons également basés dans notre studio de Versailles que nous aimons tant !!

Une école de son de plus, me dires-vous ? Oui mais voilà… l’approche fait toute la différence. Les plus célèbres studios du monde ont décidé d’exporter la formation qu’ils dispensaient eux-mêmes à leurs propres assistants. Beaucoup sont d’ailleurs devenus de grands ingénieurs du son.

2015-10-29 13.00.36_VLow

Il ne s’agit pas cette fois-ci d’une suite de cours théoriques par modules repris en solo sur des stations informatiques génériques mais vraiment d’un cursus « Intensif » en un an ou « Standard » sur deux ans, dans lequel l’ancrage historique, les connaissances et la pratiques se rejoignent, pour transmettre un savoir comparable à celui que nous avons reçu de nos ainés. Le tout est légitimé par le fait que nous habitons un studio réel qui abrite lui même des projets internationaux de premier plan.

Nous avons déjà reçu deux grands producteurs en avant première de notre rentrée. Troy TAYLOR, (Whitney Houston) et Steve LILLYWHITE, (U2, Rolling Stones). Tous deux ont lourdement insisté auprès des élèves sur le cadre d’exception de notre école et sur la chance de pouvoir apprendre ce métier un peu comme nous, ingénieurs d’une génération plus ancienne, avons pu le recevoir des professionnels aguerris qui nous ont formés.

Bien sûr, si vous souhaitez creuser la question, je vous invite chaleureusement à consulter le site d’Abbey Road Institute France afin d’obtenir des informations détaillées… https://abbeyroadinstitute.fr/fr/formations/formation-a-la-production-musicale-et-aux-techniques-du-son

J’espère, nous espérons vous avoir très bientôt l’occasion de vous y accueillir… virtuellement ou encore mieux… « LIVE »

A très vite

 

Super fier de mon acoustique à Grandeville Studios à Montreuil

EX1A5913_TR

Une cabine de mastering équipée des incroyables, (et dispendieuses…) PMC mb2s xbd. Il fallait relever le défi !
Nous venons de réceptionner l’acoustique après plusieurs mois de travaux de mes amis qui sont aux commandes de cette belle aventure, Alexandre et Maxime…
EX1A5930_TR
et nous sommes heureux et fiers. L’image stéréo est réellement l’une des plus belles qu’il m’ait été donne d’entendre et le spectre est incroyablement étendu! Le grave reste linéaire même lorsque l’on descend… énormément! En free standing, sans intégration, avec un espace arrière compté…
Annotations spectre

Nous allons lui adjoindre très prochainement l’inévitable petite EQ d’ajustement et je pense que notre travail va scotcher plus d’une paire d’oreilles!

EX1A5920_TR

EX1A5918_TR

EX1A5913_TR

EX1A5922_TR

EX1A5924_TR

Un quatuor ++

A_150721-Séance ensemble_5069
Une magnifique séance, à Fontainebleau, ce Mardi chez Denis LEVAILLANT. Il nous a accueilli dans son studio pour enregistrer des pièces pour trio et quatuor de cordes avec… ou sans soliste. Des textures assez incroyables issues de ces mariages cordes et accordéon Bayan ou encore clarinette basse !

L’accordéon BAYAN
B_150721-Accordéon_5080

La Clarinette basse
C_150721-Clarinette basse_0730

Et le Maestro… Merci pour cette belle séance de plus à notre actif!!
D_150721-Il Maestro_0728

Actualité… Je rejoins l’équipe de Abbey Road Institute Paris dans un de mes studios favoris

120905_CL-Sirba_OMEGA DAY 2_0674_5D2_LoDef           C’est officiel, j’ai enfin de droit d’en parler…

A la rentrée, vous me retrouverez dans ma cabine préférée, celle du Studio Oméga. J’y ai passé mes jours et mes nuits durant plusieurs années!!

J’y assurerai les cours de mixage, de production et de prise de son dans le cadre des formations dispensées par Abbey Road Institute PARIS… Quel beau projet!! Une enseigne mythique, un lieu magique et superbement équipé, une mission qui m’enchante… le tout au milieu de gens que j’adore!!

N’hésitez pas à venir nous retrouver lors de la journée « portes ouvertes » du 12 septembre prochain, au studio Omega!!

120905_CL-Sirba_OMEGA DAY 2_0436_5D2_LoDef 120905_CL-Sirba_OMEGA DAY 2_0666_5D2_LoDef

Me voici revenu à mes premières amours… l’acoustique

Portrait Tete from KRTrois de mes amis, (promis, je vous en dis plus très bientôt), vont bientôt ouvrir un magnifique endroit de mixage et mastering, du côté de Montreuil. Ils m’ont demandé de concevoir l’acoustique de leur régie principale qui va abriter leur magnifique paire d’enceintes PMC mb2s xbd, (ouff!)

Ces monitors d’exception sont exigeants et… pas très bien documentés!! Un challenge de plus! je vous réserve très prochainement un petit reportage sur le tuning de cette contrôle room.

mb2s_xbd_2__49768

 

ID Cab_Vue artiste 2c FX_LowDef